S’initier à la photo animalière avec une caméra de chasse

Que vous soyez chasseur débutant ou un observateur de la nature, la caméra infrarouge s’immisce toujours plus dans nos habitudes de la vie de tous les jours ces dernières années car les applications sont diverses. Utilisée en grande partie par les chasseurs, la caméra de chasse permet d’espionner discrètement les animaux, de nuit comme de jour. Mais, davantage de particuliers acquièrent ce type d’appareil pour observer les animaux en campagne mais aussi pour simplement faire la préservation de leurs biens personnels et se protéger des intrus indésirables. Passons en revue les critères de choix pour investir dans la caméra de chasse la plus performante en fonction de votre utilisation avec ce guide comparatif.

Comment choisir une caméra de chasse ?

La caméra de chasse, qu’on nomme également piège photographique, est un petit appareil, similaire à un GSM. Attachée sur les arbres à l’aide d’une attache dédiée à cet effet, la caméra de chasse va s’activer via un détecteur de mouvement. Selon les réglages de la caméra et selon le modèle choisi, la caméra va pouvoir prendre en photo l’animal qui passera devant l’objectif. Une fois apposée sur un support, le piège est tendu. Il ne reste plus qu’à attendre puis visionner les vidéos capturées.

Parmi les fonctionnalités à prendre en compte avant d’investir dans votre caméra de chasse, il sera primordial de checker :

La qualité de fabrication

Votre caméra va séjourner à l’extérieur durant des semaines entières. Elle doit donc résister à la pluie et à l’humidité. La caméra Vtin est l’une des plus solides de sa gamme. Avec ce type de caméra, aucune crainte à avoir, votre caméra sera protégée contre toutes les intempéries.

caméra VicTsing
caméra VicTsing

 

La sensibilité du capteur photo

Pour réaliser des vidéos agréables à regarder, privilégier une caméra avec au minimum un capteur 12 MP ou plus et une résolution HD pour filmer du gibier. La caméra VicTsing est bien équilibrée pour la résolution et la netteté de son capteur photographique. La caméra va permettre de surveiller les allers et retours de l’animal. Disposée sur le chemin qu’empruntent les animaux, les vidéos et images prises par la caméra vont nous en apprendre plus sur les comportements des chevreuils ou autres coqs de bruyère. Il sera ainsi possible de savoir la direction empruntée le matin, ou vers quelles zones de la forêt se rendent-ils à l’aurore. Il sera notamment possible aussi de savoir le nombre d’animaux qui séjournent dans les environs. En conclusion, on saura par la suite mieux se repérer et se déplacer par rapport aux mouvements des animaux. La nature ainsi que leurs habitants n’auront plus aucune cachette pour vous.

La portée et l’angle de vue

Ce sont des éléments très importants et à prendre en compte avant d’acheter votre caméra de chasse. L’angle le plus répandu d’une caméra de chasse est de 60° horizontal. Cependant, des modèles plus perfectionnés sont équipés avec des angles allant jusqu’à 120°, ce qui augmente potentiellement les chances de photographier un animal ! La portée d’une caméra est sa capacité à filmer sur plusieurs mètres. La portée de la caméra est aussi un critère de choix. Certains modèles annoncent des portées très flatteuses (plus de 30 m). Ce n’est en revanche pas souvent le cas. Nous admettons qu’une portée correcte, pour une caméra de chasse, est approximativement de 20/22 mètres par temps clair et de 15 à 20 m au milieu de la nuit. La caméra Aucee est un bon compromis en termes de portée et d’angle de vue.

La vision nocturne

Peu de gens le savent, une caméra animalière peut s’utiliser autant le jour et la nuit. Et c’est même à ce moment que sa fonction y trouve tout son intérêt car les animaux y sont plus actifs. C’est la présence de LED qui permet de réaliser la vision nocturne. La caméra passe alors en infrarouge dit « passif » et capture des vidéos dans la nuit noire. Cette technologie impressionnante est plus ou moins efficace selon le choix de la caméra. On notera aussi que des dispositifs sont plus ou moins « invisibles » et que leur discrétion est un atout fatal. Que votre caméra soit destinée à la surveillance ou à l’observation d’animaux, il est primordial que la caméra soit invisible, sans quoi les éventuels intrus ou animaux ne s’en approcheront jamais ! C’est la luminance des LED mesurée en nanomètre qu’il s’agit de vérifier pour éviter que le gibier ou les individus malhonnêtes ne puissent voir une lampe rouge sur votre dispositif… Avec des LED standards (850 nm), la lumière rouge est visible, mais avec des LED 940 nm, aucune lumière n’est visible !

Son autre utilité

Pourtant, la caméra de chasse attire de plus en plus depuis peu un public bien particulier. Les personnes qui souhaitent protéger leur propriété ou leurs biens personnels. La caméra de chasse devient alors une caméra espion digne des plus grands films de détectives privés. Dissimulée dans un coin stratégique, la caméra espion pourra enregistrer l’instant propice où un individu s’apprête à dévaliser votre bien ou à pénétrer dans votre jardin. Une preuve inattaquable le moment de garantir sa cause devant les forces de l’ordre.